Nous poursuivons notre décryptage du marketing. Après avoir traité “l’inbound marketing”, nous vous proposons cette semaine son cousin historique : “l’outbound marketing”.

La définition théorique

Peu connu sous cette appellation, “l’outbound marketing” ou “push marketing” est une approche de communication stratégique. Elle regroupe l’ensemble des actions de communication qui sollicitent le prospect cible là où il se trouve.

Cette approche est plus connue sous le nom de “marketing traditionnel” car elle prône l’utilisation des outils et canaux dits “classiques”. En “outbound marketing” on parlera davantage de campagnes de communication, de publicité et d’opérations promotionnelles, notamment dans le cadre du lancement de nouveaux produits ou services.

Voici les principaux canaux utilisés dans une logique d’outbound marketing :

  • Médias (radio, tv, pub presse)
  • Affichage (encart classique ou bannière web)
  • Marketing direct (publipostage, emailing)
  • Annonces sponsorisées (Google Adwords, Facebook, Twitter)

Cette approche est à privilégier pour obtenir des résultats commerciaux à court et moyen termes mais elle nécessite un investissement financier important.

Le cas illustré

Reprenons l’exemple d’un industriel souhaitant commercialiser une nouvelle marque de chips “bio”. Ce dernier souhaite lancer une stratégie “d’outbound marketing” pour faire connaître son produit auprès des consommateurs. Il va pour cela créer des publicités qu’il pourra diffuser sur plusieurs canaux.

Concrètement, l’industriel pourra par exemple :

  • Diffuser un spot publicitaire à la télévision et/ou à la radio.
  • Mettre en place une campagne d’affichage en collaboration avec une régie publicitaire.
  • Envoyer une promotion auprès des consommateurs (mailing/e-mailing).
  • Mettre en place des actions promotionnelles en grande surface (PLV).
  • Etc.

Cette démarche permettra à l’industriel de promouvoir sa marque et son produit auprès d’un public large avec pour finalité de doper ses ventes à court et moyen termes.