3 raisons pour ne pas stopper votre marketing de contenu pendant les vacances

C’est une vrai question qui se pose en début d’été ou en fin d’année. Faut-il mettre sa stratégie de “content marketing” ou marketing de contenu en veille pendant les vacances ?

Au lancement de l’agence, nous avons hésité à mettre en veille notre production d’articles de blog. En effet, nous avions une faible d’audience pendant l’été et pendant les fêtes de fin d’année.

Après réflexion et de nombreux tests, nous pouvons vous affirmer qu’il faut mettre cette période à profit. N’appuyez donc pas sur le bouton veille trop rapidement !

Voici 3 arguments pour vous convaincre de ne pas stopper votre marketing de contenu pendant les congés.

Argument #1 : Le marketing de contenu est une histoire de fréquence

A quoi cela sert de publier sur votre blog une fois tous les six mois ? Honnêtement, à pas grand chose…

En effet, il est avéré qu’un blog n’est efficace que lorsque le contenu publié est fréquent. Pourquoi ? Tout simplement car les lecteurs apprécient la stabilité et la ponctualité quand il s’agit de diffusion d’informations.

Prenons l’exemple des journaux télévisés : ces derniers bénéficient d’une audience continue. Ceci s’explique en partie par la qualité de leur animation et de leurs informations. Mais surtout, ce sont des rendez-vous fréquents, c’est-à-dire fixés à des jours et créneaux bien définis.

C’est la même chose en marketing de contenu : il faut être régulier et ponctuel pour bâtir une audience qualifiée.

Cependant, privilégiez la qualité et la fréquence à la quantité. C’est-ce que j’explique en détails dans notre précédent article Contenu Marketing : faut-il faire de la quantité ou de la qualité ?”

Oui, on ne va pas se mentir : les indicateurs du marketing de contenu tels que le nombre de partages, de likes et de clics subissent une baisse importante. Mais rassurez-vous, le nombre de connectés reste stable. Et voici un chiffre pour vous convaincre, selon une étude de Liligo, 80% des français restent connectés pendant leurs vacances.

Essayez-donc de garder votre fréquence de publication pour maintenir la part d’audience restante.

Argument #2 : Votre audience est plus attentive pendant les vacances

Parlons justement de cette part d’audience restante et voyons pourquoi ces lecteurs sont particulièrement intéressants.

Nous savons tous que le rythme d’une journée ou d’une semaine de travail est effréné. Entre les appels, les emails et les réunions incessantes, vous n’avez pas une minute à vous… Lorsque vous attaquez la lecture d’un article, vous n’arrivez jamais au bout à cause de ses multiples interruptions. Il est donc difficile en temps normal de se concentrer sur la lecture d’un article de fond.

photo d'un homme qui tend l'oreille pour illustrer l'audience en marketing de contenu

Le manque d’attention n’est plus réellement un problème pendant les vacances. Si une personne consacre du temps à lire un article en congés, c’est qu’elle le souhaite vraiment et en a le temps !

Le cerveau est aussi moins sollicité sur la plage qu’au bureau. La capacité de compréhension et décuplée mais la capacité de mémorisation l’est également. Je n’ai pas trouvé d’études ou de chiffres pour prouver cela mais faites le test auprès de votre entourage…

Une chose est sûre : votre lecteur ne sera pas dérangé dans la lecture de votre publication par un rappel automatique de réunion !

Argument #3 : Vos contenus sont plus visibles sur les réseaux sociaux

La majorité des entreprises stoppent leur marketing de contenu pendant les vacances, et spécialement pendant l’été.  Sachez que ce phénomène rend mécaniquement vos publications plus visibles sur les réseaux sociaux.

En effet, sur Facebook, LinkedIn ou encore Twitter, le fil d’actualités est défini par un algorithme. Ce dernier prend en considération différents paramètres et notamment le nombre de publications diffusées à un instant T pour déterminer le contenu à afficher dans le fil d’actualités de ses utilisateurs. Si le sujet vous intéresse, je vous invite à consulter l’article suivant : Comment fonctionne l’algorithme de vos réseaux sociaux?

Image d'exemple de statistiques sur la visibilité du marketing de contenu dans linkedin

La visibilité d’un contenu dans LinkedIn dépend de nombreux facteurs. Mais une chose est sûre, moins il y a de publications diffusées par votre écosystème, plus votre publication est visible comme avec ce post diffusé en début d’été qui a bénéficié d’une forte visibilité.

L’avantage indéniable pendant les vacances est donc la faible quantité de posts diffusés par vos concurrents et acteurs de votre secteur. Profitez-en et place à vos publications !

En conclusion

Ne stoppez pas votre marketing de contenu pendant les vacances, et ce, même si vous avez l’impression que cela ne sert à rien. Bien au contraire, il sera bénéfique à plusieurs niveaux pour :

  • maintenir la fréquence et le lien avec votre audience
  • profiter d’un lecteur plus attentif
  • gagner en visibilité sur les réseaux sociaux
  • rédiger et créer du contenu “au calme”

Et enfin, si je devais vous donner un dernier argument pour vous convaincre définitivement, ce serait celui du référencement naturel.

L’optimisation des pages d’un site web pour le référencement naturel s’opère en deux temps. Une optimisation technique est réalisée à la conception du site web mais la diffusion de contenus de manière régulière sert à faire progresser significativement le référencement naturel de vos pages. Ne l’oubliez pas !

J’espère que vous avez appréciez cet article. Si c’est le cas, je vous invite à vous inscrire à notre newsletter pour recevoir les prochains articles dans votre boite mail.

Vous pouvez aussi réagir à cet article sur la page LinkedIn de l’agence ou en me sollicitant directement via mon profil.

Si vous souhaitez échanger de vive voix avec nous sur vos problématiques marketing et commerciales, je vous invite à nous contacter par email ou par téléphone.

Romain PETEL

Co-fondateur de Pôle Studio – Consultant Marketing Digital – Diplômé d’une Licence de commerce international de l’université Sorbonne Paris IV et d’un Diplôme Européen d’Etudes Supérieures en Marketing. J’accompagne les entreprises pour bâtir et mener une stratégie de marketing digital dans le but de décupler leur force de frappe commerciale.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest